Contacteur sensor Quick-shifter pour moto


Fondamentalement, un shifter permet de passer à une vitesse supérieure sans utiliser l'embrayage, que ce soit à plein régime ou partiel. Il suffit de pousser ou de tirer sur le levier de vitesse pour changer de vitesse, c'est tout. Ainsi, au lieu de lâcher l'accélérateur, de tirer sur l'embrayage, puis de changer de vitesse, de relâcher l'embrayage tout en remettant doucement la puissance ou l'accélérateur, tout cela prend du temps et du travail. Un shifter fera tout le travail pour vous. Le Quickshifter utilise un capteur de changement de vitesse (contacteur quickshifter mécanique) pour détecter le changement de vitesse, puis diminuer brièvement l'accélération pour stopper la transmission. Cela permet d'accélérer à plein régime, sans embrayage, ce qui permet à votre moto de perdre un minimum de puissance et d'avoir un impact minimal sur le châssis. 

Comment fonctionnent ces capteurs ?

Le contacteur quickshifter mécanique est installé sur la tige de sélection relié au levier de vitesse, et détecte le mouvement du levier/pédale de changement de vitesse. Il coupe momentanément l'alimentation du moteur pour permettre des changements de vitesse rapides et sans embrayage. Aucun réglage n'est possible sur le contacteur, le ressort de tarage étant déjà réglé pour une force de commutation de 140N ± 10N. 

Contacteur shifter pour moto Triumph

Quel type de contacteur quickshifter mécanique existe-t-il ?

Il y a quelques variantes différentes à considérer. La première chose à noter est la différence entre les contacteurs quickshifter PUSH et PULL. Cela dépend si votre levier de vitesses doit être poussé vers le haut ou vers le bas lors du passage du 1er au 2e rapport. Cela affectera le type de mécanisme dont vous avez besoin. Cela varie d'un modèle à l'autre et ces informations pour votre marque et votre modèle spécifiques sont assez faciles à trouver auprès de n'importe quel magasin de Quickshifter.

Une autre chose que vous devez considérer est de savoir comment vous voulez que votre Quickshifter coupe le courant. Cela se fait de deux manières principales : soit en coupant les injecteurs, soit en coupant l'allumage. Tout d'abord, nous allons voir ce qui se passe avec les quickshifters qui coupe l'allumage. Lorsque vous changez de vitesse, cela déclenche le contacteur quickshifter. Il envoie ensuite un signal à l'ECU de votre moto. Ce signal interrompt l'impulsion qui alimente vos bougies, coupant l'alimentation pendant une fraction de seconde, donnant à votre moto juste assez de temps pour passer la vitesse suivante avant d'allumer à nouveau.

Les versions avec coupure injection font effectivement la même chose, mais elles coupent le carburant au lieu de l'allumage. Couper l'allumage n'arrête pas le flux de carburant, donc quand le moteur s'allume enfin, il a un mélange de carburant trop riche. En coupant aussi le débit d'injection, vous pouvez éviter complètement ce problème. Après de très nombreux tests que nous avons pu faire, il est préférable de couper l'allumage et l'injection.

Avec quel type de boitier peut-il fonctionner ?

Le contacteur Quickshifter est compatible avec tous les boîtiers électronique qui existent pour le shifter (Power Commander III, V, QEM, SFM, Ignition quick shift, Dynojet, Cordona PQ8...). Cependant, vous devez vérifier la longueur de la tige nécessaire, qui peut être déterminée en soustrayant la longueur du capteur de la longueur totale de votre tige de changement de vitesse. Certaines motos nécessitent un module d'allumage pour la fonctionnalité Quick Shifter et d'autres sont compatible en plug and play d'origine.

L'installation du contacteur quickshifter

Le capteur a un filetage M6 des deux côtés. Un côté a un filetage à droite, l'autre filetage à droite et à gauche (Doubles filetage). Son installation prenant que rarement plus d'une heure, il vous suffira de l'assembler à une tige de sélection avec un filetage M6 avant de l'installé sur votre moto. Le sensor shifter push ou pull peut fonctionner selon le modèle sélectionné. Le modèle push, littéralement "pousser" a un nom assez clair. Il en va de même pour le modèle pull, qui signifie littéralement "tirer". Il existe également les Bi-directionnels, qui s'adaptent que vous poussiez ou tiriez en passant la deuxième vitesse.

L'installation est faisable sur toutes les motos équipées du Power Commander III, V, Dynojet, QEM, SFM, Ignition quick shift, Cordona PQ8...  comme mentionné précédemment et s'adapte parfaitement à tous les boîtiers électronique existants sur le marché.

Contacteur shifter pour Dynojet power commander